Soif de reconversion professionnelle: je préfère la bière

diego-ph-249470-unsplash.jpg

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai grandi dans l’espoir et la croyance que tout mon parcours scolaire – soit minimum les 18 premières années de ma vie, rien que ça – serait récompensé par l’accès au Saint Graal, le vénéré Métier, l’ultime Vocation, le sens à ma pauvre vie de fourmi humaine. Aujourd’hui, je retrouve mon vieil espoir face à un autre défi de vie: la reconversion professionnelle. Et pourtant je ne la trouve pas !

Au cours de ma vie, à défaut de me consacrer à une Vocation, j’ai rencontré des centres d’intérêts, des valeurs et des causes à défendre qui ont changé au fil du temps -parfois radicalement. Il faut reconnaître que d’année en année nous évoluons.  Auriez-vous imaginé sérieusement ce que vous êtes aujourd’hui? A 19 ans je dépensais tout mon argent dans les fringues et dansais talons hauts dans toutes les boîtes de la ville, à 25 je rejetais la consommation effrénée et parcourais la France en stop pour rejoindre des communautés à dreads et à crêtes, à 30 je décidais de vivre comme une ermite dans un trou paumé entourée de chats et de livres… est-ce qu’à 35 je serai… dentiste à Dubaï??

Bref… Il y a ce que l’on aime, ce que l’on n’aime plus, ce qui nous touche, ce qui nous donne envie de nous battre, mais aussi ce dont on se sent capable, physiquement, intellectuellement, émotionnellement, sans parler des opportunités et des contraintes qui nous entourent. Pas étonnant qu’il soit difficile de s’inscrire quelque part durablement contrairement à ce qu’on nous rabâche depuis les bancs de l’école.

 

La reconversion 

Je n’ai jamais été convertie, alors il va être difficile de me REconvertir. Un jour je hais le roquefort, un autre j’en mange au petit-déj. Je ne me suis pas mariée à 19 ans, ni à 23, ni à 30 ni probablement jamais pour les mêmes raisons. Je suis susceptible de changer à tout moment, un jour sans prévenir je ne t’aimerai plus mon Amour, mon Travail. Mais quand on sera ensemble, on va en profiter et on va le vivre à fond, avec les hauts et les bas. Car le « No Future » n’a pas tort. Je ne sais pas qui je serai demain, ni même s’il y aura demain.

Parfois il est bon de se laisser flotter et de saisir l’opportunité quand elle se tend vers nous. Il y en a toujours. Parfois aussi c’est l’étale, il n’y a pas de vagues ni de courant, c’est le calme plat. C’est la vie quoi!

Alors en attendant, je bois une bière en écoutant l’excellent dernier album de Ty Segall, car c’est ma religion du soir. Dans son album il y a du rock, du punk, de la disco, de la pop, du métal, du blues, du jazz, du progressif, de la folk. Lui non plus il ne sait pas trop, mais il a l’air d’apprécier. N’est-ce pas ce qui importe finalement? Apprendre à apprécier? Même quand on ne sait pas trop? 🙂

ahmed-carter-594578-unsplash

 

 

 

2 réflexions sur “Soif de reconversion professionnelle: je préfère la bière

  1. Comme je te comprends, Chris ! je n’ai pas les mêmes goûts musicaux que toi (question de génération, j’ai 56 ans passés), je n’aime pas du tt la bière (question de goût), dans ma tendre jeunesse j’ai été moi aussi atteinte de ce qu’on ne diagnostiquait pas encore comme « phobie sociale ». Autre point commun, j’ai souvent ressenti le besoin de me reconvertir et me suis reconvertie 100 fois, d’abord chirurgien dentiste (pas à Dubaï !), puis professeur des écoles, ensuite prof des écoles spécialisée pour les enfants ^présentant des troubles psychiques et ensuite psychologue clinicienne pour ce qui est des parcours professionnels universitaires, je m’intéresse depuis 2005 aux rapports entre santé et alimentation et entre santé et mode de vie, j’ai l’impression d’avoir un cursus universitaire supplémentaire et je partage tt ça dans mon blog :
    https://osersavie66.wordpress.com/
    Longue vie à ton blog qui démarre très bien !
    Sophie

    J'aime

    • Merci pour ce commentaire qui m’a bien fait sourire. Des changements de situation assez radicaux en effet mais ‘ai l’impression que tu as trouvé une voie dans tous les cas: celle de l’humain ! Je vais aller fouiner plus en profondeur sur ton blog avec plaisir. Merci encore pour tes encouragements ça me fait chaud au cœur.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s